Les Gaulois et les Animaux. Elevage, repas et sacrifice

TAILLE DU FICHIER: 10,82 MB

AUTEUR: Patrice Méniel

ISBN: 9782877722018

NOM DE FICHIER: Les Gaulois et les Animaux. Elevage, repas et sacrifice.pdf

DATE DE PUBLICATION: 2001-Apr-04

Lemememonde.fr Les Gaulois et les Animaux. Elevage, repas et sacrifice Image

DESCRIPTION

Téléchargez la version électronique de Les Gaulois et les Animaux. Elevage, repas et sacrifice sur lemememonde.fr. Formats disponibles : Les Gaulois et les Animaux. Elevage, repas et sacrifice PDF, Les Gaulois et les Animaux. Elevage, repas et sacrifice ePUB, Les Gaulois et les Animaux. Elevage, repas et sacrifice MOBI
L'étude systématique des os d'animaux découverts pendant les fouilles archéologiques éclaire plusieurs aspects de la vie des Gaulois : leur alimentation quotidienne, leurs structures sociales et leurs rituels. Les Gaulois étaient de grands agriculteurs. Les recherches récentes montrent l'extrême densité de l'occupation rurale de la Gaule indépendante. La parfaite maîtrise des terroirs et la compétence des exploitants faisaient la richesse d'un pays dans lequel l'élevage avait remplacé la chasse, où l'on préférait le porc au sanglier. Certains produits gaulois, tels que la charcuterie, étaient renommés et exportés jusqu'à Rome. L'archéozoologie permet aussi de reconstituer les sacrifices rituels et d'appréhender les banquets cités par les auteurs antiques, révélant la diversité des pratiques selon les milieux sociaux, les lieux et les époques.
TÉLÉCHARGER
LIRE EN LIGNE

Coq gaulois - Vikidia, l'encyclopédie des 8-13 ans

La France est connue pour sa gastronomie et ses repas. Le matin, on prend le petit-déjeuner. La différence avec le repas de midi n'est pas très grande. On mange un peu moins et quelquefois on prend un peu de vin ou de la bière à la place de l'eau.

Elevage des Feux - Posts | Facebook

Les Gaulois, qui ont fait couler tant d'encre au cours des deux siècles précédents, ont aujourd'hui quasiment déserté les livres d'histoire. Les archéologues et les linguistes préfèrent parler d'une façon plus générale de Celtes, terme pourtant ambigu et source de bien des confusions.