Faut-il avoir la haine ?

TAILLE DU FICHIER: 1,29 MB

AUTEUR: Olivier Le Cour Grandmaison

ISBN: 9782747504614

NOM DE FICHIER: Faut-il avoir la haine ?.pdf

DATE DE PUBLICATION: 2001-Mar-31

Lemememonde.fr Faut-il avoir la haine ? Image

DESCRIPTION

Téléchargez la version électronique de Faut-il avoir la haine ? sur lemememonde.fr. Formats disponibles : Faut-il avoir la haine ? PDF, Faut-il avoir la haine ? ePUB, Faut-il avoir la haine ? MOBI
Cinquante ans de vie démocratique et relativement pacifiée en Europe occidentale ont nourri parfois l'illusion que la haine, et plus généralement les passions politiques, étaient vouées, sinon à disparaître, du moins à s'apaiser. Notre quiétude démocratique semble s'éroder toujours davantage et se multiplient, ici et ailleurs, des haines diverses. Haine raciale et politique de facture classique mais aussi haine des temps présents qui se dit sous des formes nouvelles par le recours entre autres, à cette expression devenue banale mais étrange : " avoir la haine ". Que veulent signifier exactement ceux qui l'emploient ? Comment penser la diversité des haines manifestes ou euphémisées ? Toutes sont-elles également condamnables ? Certaines ne sont-elles pas à l'origine de résistances légitimes face à une déréliction sociale et politique qui contribue aussi à les nourrir, voire à les instrumentaliser ? Enfin, peut-on penser aujourd'hui la politique et l'histoire à l'écart de cette passion ?
TÉLÉCHARGER
LIRE EN LIGNE

Евстигнеева Р., Назаренко И., Ходаковская Н. | Внутришкольный...

La Haine est un film français réalisé en noir et blanc par Mathieu Kassovitz en 1995. Il s'agit de l'histoire de trois amis (un noir, un juif et un arabe) vivant dans la cité des Muguets à Chanteloup-les-Vignes (78).

La Haine — Wikipédia

faut qu'ils comprennent J'ai grandi trop près des haines trop gratuites Des réflexions racistes, des conclusions hâtives Regarde mes yeux quand j'étais petit sur les photographies Ca se voit déjà que j'avais compris et la haine depuis tout petit Et vu l'époque que l'on vit, heureusement que je prie.